-20% sur la robinetterie en stock, hors meilleurs prix
Le blog de masalledebain.com, retrouvez les actus de la salle de bain

Les erreurs à éviter avec le chauffage dans la salle de bain

Publié le : 30/09/2021 16:02:40
Catégories : Conseils , Radiateur

La rénovation ou l'installation d'un appareil de chauffage dans une salle de bain ne doit pas être prise à la légère, tant pour le confort que pour la sécurité. Voici tous nos conseils concernant les erreurs à éviter avec le chauffage de la salle de bain.

Installation d'un chauffage dans la salle de bain : les conseils pour le confort

Les idées d'aménagement suivantes concernent parfois les sèche-serviettes, parfois les radiateurs, voire les deux types d'appareils. En effet, leurs spécificités ne permettent pas toujours de définir des critères universels.

Emplacement du chauffage dans la salle de bain

L'emplacement du chauffage dans la salle de bain est important, mais dépend également du type d’appareil installé. En effet, si un radiateur est plus indiqué vers une source d'air froid comme une porte, une fenêtre ou un mur donnant sur l'extérieur, c'est à éviter dans le cas d'un sèche-serviettes ou d'un radiateur à rayonnement. Ces derniers auront un fonctionnement optimal s'ils sont placés loin des courants d'air, ce qui évite de perturber leur thermostat.

Évidemment, il va de soi qu'aucun obstacle ne doit se trouver entre le volume de la pièce et le chauffage, sans quoi son efficacité sera remise en question. Ainsi, nous préconisons de laisser un espace libre autour du radiateur ou du sèche-serviettes : au moins 15 centimètres sur les côtés, 50 centimètres au-dessus et 12 centimètres en dessous.

Dans le cas d'un plancher chauffant, il est préférable de ne pas poser de mobilier dessus. Des éléments suspendus seront donc à privilégier, pour ne pas bloquer la circulation de la chaleur dans la pièce.

Chauffage dans la salle de bain : régulation de la température

La salle de bain étant un espace occupé épisodiquement, et généralement à des horaires fixes, vous serez avisé de coupler le chauffage de la salle de bain à un système de régulation. Celui-ci vous permettra de réguler la température à des plages horaire précises, sachant qu'il est toujours possible de faire fonctionner le radiateur ou le sèche-serviettes en mode forcé.

Dimensionnement du chauffage de la salle de bain

Les salles de bains sont généralement des petites pièces, mais on les chauffe davantage, surtout à l'heure du bain ou de la douche. Dès lors, il faut réfléchir à son besoin précis, notamment en matière de puissance. Le type de radiateur peut également avoir une influence, comme nous l'indiquions dans un précédent article. L'essentiel ici est d'éviter de surchauffer la pièce, et donc d'installer un chauffage de salle de bain trop puissant.

La taille du radiateur ou du sèche-serviettes doit également être adaptée à celle de la salle de bain. Pour cela, il existe un calculateur de puissances disponible chez la plupart des grandes marques et prenant en compte le volume de la pièce, le nombre d'ouvertures et de murs extérieurs, l'année de construction, ainsi que le type d'isolation : tous ces critères permettent de déterminer la puissance de votre futur radiateursans erreur, et ce, quel que soit le type de pièce à chauffer.

Chauffage dans la salle de bain : les erreurs à éviter pour la sécurité

L'aspect confort est certes important, mais négliger la sécurité de l'installation de chauffage des salles de bains est une erreur à ne surtout pas commettre. Plusieurs points de vigilance doivent ainsi être pris en considération concernant le risque électrique.

Attention aux normes de sécurité relatives au chauffage dans la salle de bain

La première erreur à éviter lors du choix du chauffage de la salle de bain porte sur les normes de sécurité. En effet, cette pièce dédiée à la douche ou au bain est par définition exposée à un fort taux d'humidité, voire à des projections d'eau. C'est pourquoi l'appareil choisi doit impérativement être de classe II.

La conséquence de cette exigence va jouer sur l'emplacement. Ainsi, pour compléter le paragraphe ci-dessus portant sur ce sujet, le sèche-serviettes ou le radiateur ne devra pas être installé à moins de 60 centimètres d'une vasque, d'un lavabo, d'une baignoire ou d'une douche.

Chauffage de la salle : installation électrique spécifique

Dans la continuité des normes de sécurité, l'appareil de chauffage de la salle de bain devra être relié à un différentiel dédié de 30 mA, situé dans le coffret électrique de la maison. Enfin, le chauffage se doit d'être branché au mur via une prise encastrée, pour une protection optimale face aux projections d'eau, que ne permettrait pas une prise murale classique.

En tout état de cause, l'ensemble de ces paramètres nécessite de bonnes connaissances en électricité. À défaut, faites appel à un professionnel.

Partager ce contenu