BLACK WEEK : -15% sur tout le site avec le code BW20
Le blog de masalledebain.com, retrouvez les actus de la salle de bain

Quel receveur de douche choisir ?

Publié le : 18/11/2020 08:47:53
Catégories : Conseils

Vous êtes en pleine réflexion quant à la conception ou la modernisation de votre salle de bain ? À l’heure d’envisager de remplacer votre baignoire par une douche, ou de rénover cette dernière, plusieurs options s’offrent à vous. L’une des questions les plus fréquentes est alors : quel receveur de douche choisir ?

Quels sont les différents types de receveurs ?

Il existe différents types de receveurs de douche. Tout d’abord, il faut savoir quel type de douche vous souhaitez installer. Il peut s’agir d’une douche cabine ou d’une douche à l’italienne, notamment. De là, le receveur à installer sera différent.

Les receveurs de douche à encastrer

Receveur de douche à l'italienne

Particulièrement conseillé pour les douches à l’italienne, le receveur à encastrer permet un accès de plain-pied. Cela peut s’avérer particulièrement pratique pour les personnes à mobilité réduite, ou PMR, du fait de l’absence de dénivelé pour entrer dans la douche.
Cependant, il faut pouvoir creuser le sol de la salle de bain, à la fois pour y encastrer le bac à douche et pour y passer l’évacuation des eaux usées. Techniquement, un décaissement n’étant pas toujours possible, un autre type de receveur doit alors être envisagé.

Les receveurs de douche à poser

Préconisé en cas d’impossibilité d’encastrer un bac ou pour l’installation d’une cabine de douche, le receveur à poser peut être extra-plat ou plat. Il peut également posséder un rebord surélevé de plusieurs centimètres par rapport au niveau du sol, pour le cas où les canalisations d’eaux usées ne pourraient pas être incrustées dans le sol. Dans cette configuration, des pieds réglables permettent d’assurer sa mise à niveau. Le principal avantage du receveur de douche à poser est de ne pas nécessiter de travaux de maçonnerie.

Quel matériau choisir pour son receveur de douche ?

Une fois le type de bac receveur sélectionné, il reste encore à opter pour un matériau plutôt qu’un autre pour le sol de la douche. Au-delà d’une simple question de goût, les caractéristiques de chacun peuvent présenter des avantages et des inconvénients qu’il est nécessaire de bien prendre en compte.

Les receveurs de douche en céramique pour les petits budgets

La céramique est sans doute le matériau le plus classique et le plus abordable pour un receveur de douche. Résistant une fois posé et facile à entretenir, il est cependant lourd et peut vite devenir glissant à cause du mélange d’eau savonneuse, à moins d’y appliquer un traitement antidérapant au préalable. Il est également fragile durant son transport et craint les impacts en cas de chocs avec des objets. Toutefois, la céramique tend à retrouver ses lettres de noblesse en étant décliné en receveurs extra-plats vous permettant de réaliser une douche sur mesure.

L’acrylique comme compromis abordable

Bien qu’un peu plus onéreux que la céramique, les receveurs en acrylique ont l’avantage d’être légers et d’offrir une surface antidérapante. Il faut faire attention durant son entretien à ne pas le rayer, en revanche. Il existe dans différentes formes et dimensions. Majoritairement blanc en prix d’appel, d’autres coloris sont proposés en montant en gamme.

Le receveur en résine : idéal pour les grands espaces

Si vous possédez une grande salle d’eau, et que vous pouvez encastrer les tuyauteries, un bac à douche en résine peut constituer une solution élégante. En effet, la plupart du temps ultra-plat, un receveur en résine de synthèse ou minérale peut prendre de grandes dimensions.

Très résistante, la résine peut même être découpée, pour s’adapter à des configurations atypiques en fonction de l’espace disponible. En y mettant le prix, il vous est également possible de concevoir un receveur de douche sur mesure de toutes formes – rectangulaire, carré, quart-de-rond, etc. – et ainsi assurer votre sérénité lors de la pose.

Par ailleurs, l’autre avantage de la résine est de pouvoir imiter plusieurs matériaux, tels que le bois, le béton, le cuir, l’ardoise ou la pierre. Personnaliser son espace douche est donc d’autant plus facile. Il faut en revanche disposer d’un budget conséquent.

Pour un receveur haut de gamme, optez pour le Solid surface

Si votre budget le permet et si vous aimez le luxe, sachez que le Solid surface est une résine minérale très en vogue. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un matériau qui peut résister aux affres du temps. Pour couronner le tout, il est disponible en plusieurs coloris.

Les avantages de la résine exposés précédemment viennent enfin parfaire le portrait du Solid surface. Les revêtements en résine craignent cependant les rayures : il faut donc faire attention de ne pas utiliser d’éponge abrasive durant leur entretien.

Une autre idée du luxe : la pierre naturelle

Comme avec le Solid surface, les receveurs de douche en pierre naturelle, plutôt préconisés en extra-plat, font preuve d’une durabilité exceptionnelle. La contrepartie est leur poids et leur tarif, élevés. Intrinsèquement poreuse, la pierre est traitée en usine avec des produits hydrofuges et oléofuges pour la rendre étanche. Ce traitement doit en revanche être renouvelé plusieurs fois durant la vie du receveur, afin d’éviter la porosité et l’apparition de taches.

Toutefois, au vu de sa résistance et du côté luxueux qu’elle procure, la pierre naturelle en vaut la chandelle. Leur entretien est aisé, mais il faut éviter de rayer le receveur. C’est peut-être là son seul talon d’Achille.

Le teck : esthétisme et luxe

Antidérapant et chaleureux, le receveur en teck apportera un aspect naturel à votre salle de bain. Son entretien est en revanche plus délicat et nécessite des huiles spécifiques. Surtout, il est décrié pour son impact écologique non négligeable.

Partager ce contenu