Carrelage : réussir son mélange de styles

Publié le : 26/10/2017 14:05:23

Carreaux de ciment, carreaux métro, petits format, dimensions XXL, effet bois, marbre, mosaïque, carrelage mural, carrelage au sol… les variétés de carrelage de salle de bain ne manquent pas pour agencer avec style toutes nos pièces d’eau. Mais comment s’y retrouver dans le mélange des genres avec un choix de revêtement de salle de bain aussi vaste ? Masalledebain.com vous donne toutes ses astuces pour vous aider à bien réussir votre mélange de styles et faire de votre salle de bain une pièce à part entière qui vous ressemble !

            

Oser mixer les matières de carrelage

Grès émaillé, céramique, marbre, béton, faïence… les matières de revêtements offrent une variété qui peut parfois nous laisser perplexe sur le bon choix de matériau. Et si on mélangeait les matières ? Le mélange des genres est désormais ancré dans la tendance, alors au lieu de choisir l’un ou l’autre carrelage de salle de bain, pourquoi ne pas choisir tout simplement les deux ? On n’hésite pas à associer le béton et le bois, la faïence et le carreau de ciment, la céramique et le marbre…

Oser mixer les effets de carrelage

Briser l’uniformité, créer des ruptures, assembler les styles… Pour rester dans l’air du temps, on mixe les effets de carrelage ! On associe le lisse et le texturé, les carrelages en décor relief avec un revêtement uni, les carreaux de ciment géométriques au carrelage effet bois… sans que vous soit opposée la faute de goût. Désormais, le maître mot, c’est le mariage de caractère !

        

Oser mixer les formats de revêtements

Pour donner de la personnalité et du contraste à votre salle de bain, osez mixer les formats de carrelage ! Carreaux XXL, petits carreaux métro, plaques de céramique-parquet, morceaux de faïence… ce qui marche, c’est la différence ! Les revêtements de salle de bain, se mettent mutuellement ne valeur dans leur opposition, alors on ne lésine pas sur les assemblages créatifs ! Tout est possible, d’autant que nombre de carreaux sont désormais adaptés aux murs et aux sols. Toutefois, quelques règles s’imposent pour réussir ces mix hors normes…

      

Règle n°1 : choisir le carrelage dominant

Pour réussir vos assemblages de carrelages de salle de bain, choisissez toujours une dominante. Les plus belles associations ressortent toujours dans un jeu de dualité : c’est le principe de l’harmonie des 1/3 et 2/3 que l’on retrouve en photographie ou encore en graphisme. Appliquez cette règle à votre carrelage de salle de bain en optant pour un motif, une couleur, une texture, un matériau plus présent qu’un autre. Pas de 50/50 ou de demi-mesure, il faut que l’un s’impose majoritairement par rapport à l’autre. Alors on y va sans ménagement !

Règle n°2 : garder un fil conducteur

Mixer ne veut pas dire tout associer ! Pour assembler sans être dans l’excès, on garde toujours à l’esprit la présence d’un fil conducteur dans nos associations de carrelages. Cela peut-être un camaïeu, un motif, une dimension de motifs, veillez toujours à travailler la continuité dans votre pièce d’eau. Comme le dit le proverbe, « qui se ressemble s’assemble »… cela marche aussi pour le design intérieur de votre salle de bain !

        

Règle n°3 : aérer les associations par la couleur

Un bel assemblage de carrelage trouve aussi son succès dans des transitions épurées. Qu’il s’agisse du bois qui apaise, du noir ou du blanc, l’œil a besoin de respirer lorsqu’il visualise l’agencement d’une pièce. Marquez donc des « pauses » visuelles pour aérer votre espace de salle de bain. Un mur de couleur neutre la luminosité du blanc ou le caractère du noir apporteront du contraste dans votre salle de bain et feront automatiquement ressortir toute la beauté de votre carrelage.

Enregistrer

Enregistrer

Partager ce contenu