Zoom sur les bâti-supports

Publié le : 28/08/2017 17:53:19
Catégories : Conseils , Technique

Un bâti-support est un châssis en acier dont la fonction est d’assurer la fixation des cuvettes WC suspendues (mais aussi celle des bidets, lavabos et urinoirs). Il permet également de cacher les canalisations d’eau et, surtout, le réservoir de chasse. Par rapport à un WC sur pied, un WC suspendu est plus discret visuellement, mais aussi du point de vue acoustique. Il facilite l’entretien des toilettes, dont seules la cuvette et la plaque de déclenchement restent apparentes.

Eprouvés depuis des dizaines d’années, encadrés par la norme, les bâti-supports sont capables de supporter une charge de 400 kg. Ils disposent d’une chasse réglable de 6/9 litres à 3/6 litres, et, de plus en plus, des raccordements électrique et hydraulique nécessaires à l’utilisation d’un WC lavant (importants même si l’on n’envisage pas de s’équiper immédiatement).

Les critères techniques de choix d’un bâti-support

Le premier critère de choix d’un bâti-support est technique, avant tout lié à la nature du sol et du mur sur lequel ou devant lequel il est posé. Car il existe trois types de bâtis-supports, décrits dans la norme NF D 12-208 :

- les modèles autoportants, fixés uniquement au solgrâce à leursquatre pieds renforcés ou à un double châssis ;

- les modèles dits en applique, qui sont obligatoirement fixés à la fois au sol et sur un mur porteur ;

- et les modèles dits universels, qui sont autoportants mais livrés avec des fixations murales qui permettent une pose en applique.

Ensuite, selon la géographie des lieux, on sélectionnera un bâti-support plus ou moins haut et large, d’angle, avec commande pneumatique et déportable, plaque de déclenchement frontale ou par le dessus

Des détails qui font la différence

Rien ne ressemble plus à un bâti-support qu’un autre bâti-support.
Mais c’est dans les détails que viennent se nicher les différences, à commencer par la simplicité de pose : à une ou deux personnes, grâce à des châssis plus ou moins prémontés, autobloquants ou pas, montés à la main ou à l’aide d’outils… Si tous les châssis ont le même air de robustesse, là encore, il faut y regarder de près : par exemple, les pièces de fixation et de blocage, la trappe d’accès… sont-elles en métal ou en plastique ? Autre critère : la profondeur de gamme, d’autant plus importante que le fabricant est un spécialiste qui propose des modèles atypiques : à faible largeur, profondeur et/ou hauteur, antifeu (selon la norme française), réglables en hauteur…

L’importance de la plaque de déclenchement

Un autre critère de choix d’un bâti-support, tout aussi important que les autres, est celui de la plaque de déclenchement. Car les plaques ne sont pas interchangeables d’un fabricant à l’autre, et seuls les spécialistes disposent d’une offre importante. C’est une question d’esthétique, mais aussi de confort. Il existe des plaques à tous les prix – certaines sont très luxueuses –et de tous les formats, matériaux, couleurs… Elles permettent de parfaire sa décoration, mais aussi d’ajouter des fonctions de confort dans les toilettes : déclenchement de la chasse sans contact, éclairage d’ambiance activé à l’aide d’un détecteur de présence, absorption des mauvaises odeurs par aspiration et évacuation ou par filtration, possibilité d’insérer une pastille eau bleue, lumière d’ambiance…

Retrouvez les bâti-supports sur notre site. 

Partager ce contenu